#BusinessVsCovid19 – Est-ce que la crise de la Covid-19 a boosté la numérisation en Allemagne?

Selon un pronostic de l’entreprise de recherche Forrester, les dépenses vont ralentir sur le marché technologique mondial, ce qui n’est pas vraiment un scoop. Certaines sections du rapport démontrent cependant que le consulting technique et l’externalisation technique vont connaître une croissance supérieure à celle d’autres segments du marché technologique. C’est aussi ce qui ressort de cette interview avec le directeur général d’une société de services informatiques en plein essor basée à Berlin.

Forrester Report : Pronostics des dépenses dans des secteurs technologiques clés

Avant de passer à la suite de l’interview, voyons un résumé de l’analyse actuellement partagée par plusieurs agences à propos du secteur technologique.

- Pour des raisons de sécurité, beaucoup de sociétés de services informatiques ne peuvent pas accéder aux données client depuis leurs postes de télétravail.
- Quand les confinements seront levés, les entreprises vont engager des réductions de coûts. Du coup, de nombreux projets informatiques pourraient être gelés, reportés ou réduits au strict nécessaire.
- On assiste à un report massif sur les services en nuage et les perspectives semblent meilleures pour ces services.

Je connais Eva (nom changé sur demande) depuis pas mal de temps, car elle a créé sa société de services informatiques depuis zéro à Berlin au cours des dernières années. Elle vient de la recherche anthropologique, et j’ai eu l’occasion de travailler avec elle dans des projets de recherche sur les utilisateurs. Par rapport à d’autres propriétaires d’entreprise avec qui j’avais parlé, elle respirait une sérénité inhabituelle. Je me demandais pourquoi quand j’ai commencé l’interview.

Leverist.de – Quelles sont les répercussions directes des restrictions liées au virus de la Covid-19 sur votre entreprise ?
Eva : La pandémie a provoqué un vrai chamboulement. Nous n’avons pas trop de visibilité sur les conséquences à long terme. Il n’y a pas de temps à perdre, et nous devons nous repositionner très rapidement. Par conséquent, nous nous préparons à deux scénarios possibles : le pire et le meilleur résultat. Nous rationalisons nos finances et nous révisons nos budgets en prévision de recettes moindres. En même temps, on voit une tendance se dessiner : les produits numériques sont de plus en plus demandés. Donc, il se pourrait que nous ayons davantage de contrats en fin de compte. Nous avons eu des entretiens avec nos conseillers et conseillères en matière de croissance, et nous considérons que cette crise nous donne une opportunité de nous adapter et de croître.

leverist.de – Quelles sont les mesures que vous prenez dans votre entreprise ?
Eva : Nous avons eu de la chance. Au cours des mois précédant la crise, j’ai observé les évolutions avec une attention particulière et j’ai procédé avec prudence. Une prolongation du bail des bureaux était prévue, mais j’y ai renoncé. Quelques semaines plus tard, nous nous sommes mis à travailler entièrement à la maison en raison des restrictions. Par conséquent, nos frais généraux sont très faibles actuellement. Par conséquent, je ne suis pas trop stressée. Nous avons pris immédiatement certaines mesures :

  • nous avons observé la réaction du marché et de nos clients. Nous avons constaté que nous ne faisions pas partie d’une catégorie d’activités exposée à de grands risques en ce qui concerne les répercussions de la crise. Nous étudions les perspectives d’activité avec la plus grande attention. Nos factures sont payées.
  • Avec les clients, nous avons commencé là où c’était particulièrement nécessaire. Nous les avons conseillés et soutenus pour les aider à surmonter la crise.
  • Nous avons préparé un package de services que nous avons commencé à proposer à nos clients.
  • Nous adaptons nos plans d’affaires aux circonstances et nous nous préparons à la prochaine phase de recrutement.

Leverist.de – À votre avis, quelles seront les répercussions sur les perspectives d’activité de vos clients ?
Eva : Nous pouvons classer les demandes de prestation qui nous sont adressées dans les catégories suivantes :

  • Numérisation dans les meilleurs délais. Les entreprises qui ont participé aux activités en ligne jusqu’à présent veulent désormais que les projets soient achevés plus rapidement. Par exemple, création d’un site web d’entreprise ou d’une boutique en ligne qui permettront aux gens de passer en ligne tout de suite et de générer des revenus en travaillant chez eux.
  • Processus importants. Certaines entreprises qui ont besoin d’une numérisation liée à des processus accélèrent ces projets pour que leur personnel puisse se mettre au travail.
  • Clients ayant une numérisation en cours. Les clients qui mènent des projets de numérisation à long terme, ralentissent leur progression pour se concentrer sur les adaptations nécessaires dans l’immédiat.
  • Nous avons des logiciels spécifiques de notre société que nous vendons à des clients existants.

Leverist.de : Quelles sont les tendances qui se dessinent à partir des crises actuelles dans l’économie ?
Eva :

  • Projets de réaction aux crises : les entreprises s’attellent à la première vague de la numérisation ; un grand nombre d’entre elles utilisent des outils de collaboration en ligne pour la première fois. Certaines ne savent pas comment utiliser un logiciel de visioconférence ou une documentation collaborative comme GoogleDocs ou comment acheter les outils appropriés. Nous les aidons à installer le logiciel nécessaire pour la collaboration virtuelle. Je pense que la première vague de projets visant à permettre une réaction rapide sera suivie par une demande correspondant à des projets de numérisation en profondeur. Je pense également que les choses évolueront de la manière suivante :
  • Plus de confiance dans la numérisation : beaucoup de projets dont le bien-fondé était mis en doute sont désormais approuvés de manière plus proactive. L’Union européenne elle aussi se montre plus encline à promouvoir les efforts de numérisation. Nous prévoyons donc une percée dans la numérisation des processus d’une certaine complexité.


Eva est directrice générale d’une entreprise en plein essor basée à Berlin qui propose des services informatiques et des logiciels personnalisés à ses clients. Elle s’adapte actuellement aux répercussions du virus de la Covid-19 sur les activités autour des services logiciels.


Cover image : John Schnobrich, Unsplash

1.000 entreprises 👏

Merci de votre confiance !