Une success story kenyane

Le défi

Bien qu’il existe une assurance maladie publique, les coûts des soins de santé sont inabordables pour des millions de Kényan·e·s. Cela s’explique entre autres par le raisonnement suivant : Pourquoi dépenser aujourd’hui une partie de nos modestes revenus pour l’assurance maladie alors qu’on n’est pas sûr d’en avoir besoin à l’avenir ? C’est ainsi que 35 millions de Kényan·e·s sont dépourvus de soins de santé de haute qualité.

La solution entrepreneuriale

Une équipe composée d’entreprises allemandes et kényanes et de représentant·e·s du secteur public ont relevé le défi et ont développé Food4Health, un mécanisme de financement pour le secteur de la santé au Kenya : Food4Health est un programme de fidélisation avec lequel les utilisateurs et utilisatrices peuvent collectionner des points quand ils achètent des aliments. Par la suite, ils peuvent échanger les points contre des prestations de santé dans différents établissements.

En créant une relation entre les achats quotidiens et les prestations de santé, Food4Health crée une situation gagnant-gagnant pour les entreprises participantes et les client·e·s. Les client·e·s peuvent constituer une épargne en vue de prestations de santé sans frais supplémentaires, tandis que les producteurs et productrices d’aliments et les supermarchés stimulent la demande pour leurs produits en créant une incitation à l’achat supplémentaire. Les groupes agroalimentaires participants et les prestataires de soins de santé améliorent leur visibilité sur le marché kényan et leur réputation auprès de la population et s’appuient sur un réseau transsectoriel très utile.

Une directrice de projet du « lab of tomorrow » résume le processus de la manière suivante : « Le plus important, ce ne sont pas les intersections entre les activités existantes de tous les participants, mais le développement de modèles d’entreprise entièrement nouveaux tirant parti des capacités de chaque participant ».

Dans la période allant jusqu’à l’été 2018, 419 clients se sont enregistrés en tout, ce qui leur a permis d’échanger 2 700 bons dans plus de 600 hôpitaux et centres de santé.

Partenaires de coopération

lab of tomorrow (par l’intermédiaire de la GIZ), Boehringer Ingelheim, Changamka Microhealth Ltd.

*Le lab of tomorrow aide les entreprises à concevoir et réaliser des modèles d’entreprise porteurs et innovants. À partir du défi spécifique d’un pays en développement ou d’un pays émergent, les entreprises, experts et acteurs politiques impliqués élaborent des solutions fondées sur les mécanismes de marché et conçues pour le contexte local dans un processus ouvert d’innovation. Le lab of tomorrow est mis en œuvre par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH, pour le compte du ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ).

1.000 entreprises 👏

Merci de votre confiance !