Saskia Faltus

Appui au lab of tomorrow – des innovateurs capables de résoudre des problèmes avec un esprit d'entreprise

Résoudre des défis concrets dans les pays en développement et émergents grâce à des modèles commerciaux durables constitue la pierre angulaire du lab of tomorrow (lot). Dans le cadre d'un processus lot, des entrepreneurs, des experts de la coopération au développement, le secteur public ainsi que la société civile et le monde académique se réunissent pour développer conjointement des produits et services qui offrent des solutions à ces défis concrets. Pour trouver des participants adéquats, le lot compte sur ses propres canaux de communication ainsi que sur le matchmaking par leverist.de.

L'élément clé des processus du lot est un sprint d'innovation, qui se déroule sur plusieurs jours et repose sur design thinking, un processus d'innovation ancré dans la compréhension totale du problème à résoudre. Au cours du sprint d'innovation, diverses solutions commerciales possibles sont explorées, suivies d'une itération par l'idéation, le prototypage et les tests. Le processus peut être résumé en cinq étapes :

  1. Mettez l'accent sur les personnes touchées
  2. Formulez un défi concret en fonction de leurs besoins et de leurs souhaits
  3. Elaborez diverses solutions commerciales pour relever le défi précédemment défini
  4. Prototypez un produit minimal viable
  5. Testez-le, obtenez un retour et revenez à l'idéation

© Zainul Yasni, Unsplash 2020.

Le 10ème lot en cours se penche sur la production agroalimentaire tunisienne, le secteur qui connaît la plus forte croissance au niveau national, mais aussi le plus polluant et le plus consommateur d'eau. La grande quantité d'eau et les déchets toxiques entraînent des conséquences environnementales et économiques négatives. Au total, l'industrie agroalimentaire représente 65% de la quantité totale de déchets de la Tunisie, parmi lesquels l'huile d'olive et la production de fromage sont les plus grands contributeurs.

En mars 2021, des esprits créatifs du monde entier se sont réunis pour trouver des moyens d'appliquer les solutions de l'Industrie 4.0 pour surveiller et contrôler ce problème de déchets. Au cours de ce sprint d'innovation virtuel, 18 représentants de 14 entreprises européennes et africaines ont conjugué leurs efforts pour élaborer des solutions uniques. Bob Sawadogo, qui avait appris l'existence de la nouvelle édition du lot sur leverist.de, était l'un d'entre eux. Après avoir pris connaissance de l'appel à candidature pour le prochain sprint d'innovation, il a immédiatement pris contact via le formulaire sur leverist.de.

Lorsqu'on lui demande ce qui l'a motivé à rejoindre le processus du lot, Bob souligne : « Je voulais échanger des idées avec des experts et des entrepreneurs internationaux sur la façon de minimiser la consommation d'eau et la production de déchets ». Installé au Burkina Faso, il œuvre dans le développement industriel et possède une entreprise appelée CCEIM Burkina. Son objectif est de sensibiliser aux nouvelles méthodes et techniques de travail, d'assurer la formation continue de la main-d'œuvre et d'accompagner la mise en route de nouvelles machines et chaînes industrielles. « J'ai été particulièrement intéressé par l’idée de développer conjointement des solutions. En outre, le côté innovateur et la gestion des procédures industrielles pour éviter le gaspillage des ressources m'a beaucoup interpellé », ajoute-t-il.

© Leon, Unsplash 2019

À la fin du sprint d'innovation de cinq jours, quatre modèles d'entreprise uniques, qui réduisent à la fois la production de déchets et la consommation d'eau via l'Industrie 4.0, avaient émergé. « Nous devons apprendre à mieux gérer nos ressources et notre consommation, sinon nous serons confrontés à un immense manque d'eau, notamment d'eau potable », conclut Bob.

Après le sprint d'innovation, les équipes de développement entrent dans une phase d'incubation de quatre mois. Durant cette période, elles transforment leurs modèles d'entreprise en produits ou services prêts à être commercialisés. À cette fin, elles reçoivent des conseils et un soutien pour créer des start-ups ou des coentreprises pour le marché tunisien. Après tout, leur offre doit non seulement contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD), mais aussi être économiquement rentable.

Nous sommes impatients de voir à quoi ressembleront leurs modèles commerciaux et leurs pilotes de marché. Si vous voulez savoir quelle idée passera à l'étape des opérations commerciales, assurez-vous de visiter le 10ème lot pour obtenir les dernières nouvelles. Grâce aux initiatives créatives de lab of tomorrow et de leverist.de, la coopération au développement devient plus innovante et entrepreneuriale que jamais.

****

Le lab of tomorrow (lot) est une initiative de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH pour le compte du Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ). Initiés en 2016, quinze processus ont été menés à bien, ou sont sur le point de démarrer le sprint de l'innovation.

leverist.de est une plateforme en ligne gratuite gérée par Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH au nom du Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ). La plateforme présente des opportunités commerciales dans le cadre de la coopération au développement et met en relation les entreprises intéressées avec des experts locaux.

© Hero Image: Daniele Franchi, Unsplash 2020.

1.000 entreprises 👏

Merci de votre confiance !