Saskia Faltus

Des chaînes d'approvisionnement transparentes du champ au rayon

Ana Haberbosch est cofondatrice et PDG de seedtrace, une plateforme numérique qui gère, vérifie et communique au public des données sur la durabilité et la chaîne d'approvisionnement des entreprises. Avec ses deux cofondateurs, elle dirige la start-up berlinoise, qui compte désormais 13 salariés.

***

Les fondateurs de la start-up berlinoise seedtrace e sont fixé pour objectif de faire de la transparence de la chaîne d'approvisionnement la norme. Sur leur plateforme, qu'ils ont développée à cet effet, ils collectent et documentent de manière compréhensible pour tous des données permettant de prouver sans faille l'impact social et écologique tout au long de la chaîne d'approvisionnement. Ils se spécialisent dans les produits alimentaires et renforcent la coopération entre tous les acteurs. Sur la base de normes d'impact claires, les déclarations de durabilité des entreprises sont classées par catégories et, si possible, vérifiées. Les données critiques sont stockées de manière décentralisée sur une blockchain à faible émission. Les entreprises peuvent recevoir des labels tels qu'un paiement supérieur au salaire minimum, l'égalité des sexes ou des emballages recyclables. « Pour contrer le greenwashing et impulser le changement à grande échelle, nous avons besoin d'informations qui soient fiables et accessibles d'un simple clic. Cela implique de comprendre d'où viennent les données et ce qu'elles signifient - et pas seulement où elles sont stockées » souligne Ana. Les résultats sont ensuite partagés avec les consommateurs finaux, par exemple via un code QR ou par l'intégration de boutiques en ligne.

La fondation de seedtrace en juin 2020 est arrivée à un moment opportun compte tenu de la pression croissante pour le respect des normes sociales et environnementales le long des chaînes d'approvisionnement mondiales. Jusqu'à présent, il n'existait pas de loi contraignante sur le respect des droits de l'homme et des normes environnementales pour les chaînes de valeur mondiales. Pourquoi avons-nous besoin d'une telle loi ? Un exemple : aujourd'hui encore, près de 80 millions d'enfants travaillent dans des conditions inhumaines dans les usines et les plantations du monde entier. Pour garantir l'interdiction du travail des enfants et du travail forcé, le ministère fédéral allemand du développement économique et de la coopération (BMZ) plaide depuis des années en faveur d'une « loi sur les chaînes d'approvisionnement ». En 2021, le gouvernement allemand a finalement adopté un projet de loi[1].

La loi intitulée « Corporate Due Diligence in Supply Chains » impose des exigences claires en matière d'obligations de due diligence des entreprises. À partir de 2023, les entreprises de plus de 3 000 employés (à partir de 2024, celles dont l'effectif est supérieur à 1 000) devront mettre en œuvre diverses mesures tant dans leurs propres domaines d'activité que dans ceux de leurs fournisseurs directs :

  1. Déclaration de principes sur le respect des droits de l'homme
  2. Analyse des risques
  3. Gestion des risques
  4. Mécanisme de plaints
  5. Rapports transparents

Afin d'identifier d'éventuels risques le plus tôt possible, ces entreprises devront également examiner de près leurs fournisseurs. Il est donc particulièrement encourageant que le logiciel développé par seedtrace aide ces entreprises à exactement cet égard. En collaboration avec l'équipe de projet de l'entreprise, seedtrace définit la meilleure façon de mettre en pratique les cinq étapes du processus et de les intégrer dans les processus internes et les systèmes de gestion numérique de l'entreprise. En intégrant les preuves de la chaîne d'approvisionnement dans la gestion des ressources, seedtrace contribue à ce que les entreprises répondent aux exigences légales en matière de transparence des rapports et leur fournit aussi un atout clair.

Selon une enquête menée en 2019, des informations détaillées sur la durabilité d'un produit augmentent la probabilité d'une décision d'achat pour sept répondants sur dix[2]. Une étude de la société EY confirme que deux tiers des consommateurs en Allemagne sont prêts à dépenser plus d'argent pour des alternatives durables[3]. En proposant une communication transparente basée sur des données vérifiées, seedtrace offre à ses clients un avantage concurrentiel significatif.

Face aux incertitudes mondiales, de nombreuses entreprises hésitent à mettre en œuvre des processus nouveaux et innovants. Dans le même temps, des défis tels que la durabilité et la transparence le long des chaînes d'approvisionnement mondiales ne peuvent être résolus seuls. Ana apprécie donc beaucoup le soutien de la coopération allemande au développement. Elle est particulièrement satisfaite de la coopération avec le programme Business Scouts for Development (BSfD) qui est née grâce à leverist.de. Les Business Scouts conseillent des entreprises comme seedtrace sur les questions de politique de développement et encouragent l'engagement responsable des entreprises par le biais de projets de coopération. « Il est important pour nous de développer des outils interopérationnels faciles à utiliser et qui minimisent numériquement l'effort administratif tout en capturant les interfaces dans les processus commerciaux numériques. Avec seedtrace, cela est possible tout en maintenant la protection des données, notamment la protection des données sensibles sur les sources d'approvisionnement en concurrence », explique Mathias Brandt, Business Scout à la Chambre de commerce et d'industrie de Coblence (IHK Coblence).

Concernant la valeur ajoutée de leverist.de, le PDG de seedtrace souligne : « leverist.de offre le point de connexion idéal à la coopération allemande au développement. Sur leverist.de, nous pouvons rechercher des partenaires qui partagent les mêmes idées, comme les BSfD, en un clin d'œil et développer ensemble des solutions à des problèmes mondiaux ».

Pour bénéficier d'une aide financière dans le cadre du développement de produits innovants, Ana espère un soutien de la sequa, où elle a récemment soumis un concept de projet pour le Business Scout Fund avec le soutien de Business Scout Mathias Brandt (IHK Coblence) et Tamara Moll (IHK Potsdam). Dans le cadre de cette coopération, ils veulent cartographier la chaîne d'approvisionnement de cinq PME allemandes. En plus de l'intégration numérique de seedtrace dans les systèmes informatiques des entreprises participantes et de la cartographie sur des bases de données sécurisées par blockchain, cela comprend également le conseil en processus sur les cinq étapes de la diligence de la chaîne d'approvisionnement susmentionnées, requises par la loi.

En tant que responsable du développement commercial et des ventes, Ana est convaincue que seedtrace a le potentiel pour devenir la plateforme de la transparence de la chaîne d'approvisionnement : « En créant un pont important et longtemps oublié entre l'origine du produit et le point de vente, nous voulons fournir aux consommateurs les informations nécessaires pour leur permettre de prendre des décisions d'achat conscientes ». Car ce n'est que dans de telles circonstances que le comportement des consommateurs peut être modifié durablement.

Vous souhaitez en savoir plus sur le projet de coopération entre seedtrace et la coopération allemande au développement ? Dans la deuxième partie de cette série, nous vous donnons un aperçu plus approfondi du projet, des entreprises participantes et de leurs produits.

***

Les Business Scouts for Development (BSfD) sont des spécialistes du développement qui travaillent dans une quarantaine de pays à travers le monde. Au nom du ministère fédéral de la coopération économique et du développement (BMZ), ils conseillent les entreprises allemandes, européennes et locales sur les questions de politique de développement. Ils encouragent l'engagement responsable des entreprises par le biais de projets de coopération. Vous êtes intéressé par une collaboration ? Sur leverist.de, vous pouvez rechercher le Business Scout compétent et le contacter directement en ligne.

leverist.de st une plateforme en ligne gratuite gérée par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH pour le compte du ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ). La plateforme offre des possibilités de collaboration avec la coopération allemande au développement et met en relation les entreprises intéressées avec des experts sur le terrain.

[1] BMZ loi sur la chaîne d'approvisionnement, 2022. https://www.bmz.de/en/development-policy/supply-chains

[2] Étude Inriver, 2019. Nachhaltigkeit und Transparenz begünstigen Kaufentscheidung

[3] Etude EY sur la consommation durable, 2020. ey-nachhaltiger-konsum-2020.pdf

© Hero & Body Image: Annie Spratt, Unsplash 2016 & 2017.

leverist.de a lancé un appel spécial pour soutenir les structures de la société civile en Allemagne et les entreprises en Moldavie. Pour en savoir plus, consultez les pages spéciales.

Voir plus